Accueil - Home

Nederlandse versie klik hier

Image

Les habitants de la rue veulent être vus et entendus

 

A l’image du philosophe grec qui parcourait les rues d’Athènes « à la recherche d’un homme », les travailleurs de DIOGENES partent chaque jour à la rencontre des habitants de la rue de notre capitale.  Par un soin « proche et attentionné », notre équipe professionnelle leur propose de faire un bout de chemin ensemble en partant à la (re)découverte du sens qu’ils donnent à leur propre vie.  La finalité n’est autre que de placer ces derniers au centre du processus, de renforcer leurs capacités, d’ouvrir les champs du possible, de réveiller les désirs… pour reconstruire des liens sociaux.

 

Travail de rue avec  les personnes sans-abri

« Accompagnement des personnes vivant habituellement en rue, tout au long de leurs parcours dans la marginalité, uniquement sur leurs terrains de vie, dans le respect de leurs demandes, avec pour finalité la reconstruction de liens sociaux ».

Diogènes veut constituer une passerelle entre la rue et le monde social. Les travailleurs de rue prennent contact avec les habitants de la rue afin de leur offrir une écoute inconditionnelle et pour les soutenir dans leur contexte de vie, en tenant compte de leurs valeurs et mode d'existence. C'est dans le respect de ce cadre qu'ils pourront, s'ils en expriment le souhait, être orientés vers les services les plus adaptés ; une dynamique de changement peut alors se mettre en place, qui tienne compte des demandes, du rapport au temps, du rythme et des aspirations des sans-abri.

Le travail de rue se fait «dans la rue» ou dans un endroit choisi et connu des sans-abri.

L'accompagnement est prévu pour une durée indéterminée.

1) Rencontrer : « contacto-thérapie », le contact est un but en soi.  Créer de la chimie, une relation pleine de sens.  Montrer de l’intérêt, être proche, être attentionné pour l’autre.  Tisser du lien.  Construire des relations de confiance.

2) (RE)motiver : montrer de l’intérêt, renforcer l’autonomie (choix), renforcer les capacités, relever le sens, mettre du lien dans l’histoire, motiver, écouter, soutenir.

3) Transformer : transformer les histoires d’incompétence pour partir à la découverte de nouvelles possibilités.  Transformer le discours, la façon de voir et de se voir.  Partir à la découverte du sens donné à la vie.  Travailler au développement identitaire.

4) Accompagner : tout au long du parcours (accompagnement de trajet, approche longitudinal).  Développer une vue globale sur la situation, être personne de référence, guider. Relais, médiation, concertation de soins, continuité, accompagnement dans les démarches, stabilisation.

5) Informer : travailler les représentations.  Améliorer la compréhension.  Favoriser les adaptations de pratiques, de dispositifs, de politiques.  Reconstruire les liens sociaux.


Autres activités

1) Soutien au logement : accompagnement intensif à la recherche d'un logement et à l'appropriation de celui-ci par les personnes sans-abri.  Motivation, recherche active de logement, prospection, stabilisation et travail structurel.

2) METRO-liens: Renforcement du travail de rue sur le réseau STIB.  Ecoute, information et soutien aux acteurs en présence (agents STIB, agents de nettoyage, commerçants, voyageurs, ...).  Concertation et formation (sans-abri et espaces publics).

3) Buddy-Hestia : visites hebdomadaires rendues par des citoyens volontaires à des personnes ayant quitté la rue afin de partager avec elles un moment de convivialité et prévenir ainsi les retours à la rue causés par le désoeuvrement ou la solitude.  En collaboration avec la Croix Rouge de Belgique.

4) Médiation interculturelle rom : travail de rue, insertion, orientation vers les services adéquats, favorisation de la scolarité des enfants.

5) Projets partenariaux :  "Housing First Belgium/Bruxelles/Smes-B et ses partenaires", « accès directs de la rue au logement solidaire », projet thérapeutique « hermès », coordination du « Collectifs Les Morts de la rue ».

6) Soutien aux citoyens : soutien des habitants du quartier qui développent des actions en faveur des personnes sans-abri, travail sur les représentations que les citoyens ont des sans-abri, médiation en cas de conflits, …

7) Information des institutions, associations et pouvoirs publics concernés sur le milieu de vie et les besoins des habitants de la rue dans une optique d'adaptation des services et des politiques

 

Modalités de contact

Diogènes est joignable 24h sur 24 par fax ou via le répondeur. L'accent est très clairement mis sur les contacts de rue, éventuellement sur rendez-vous.
L'aide apportée est possible en  français, néerlandais, anglais, allemand, espagnol, roumain et rom.

 

Equipe

4 ETP travailleurs de rue et 1 ETP directeur (2 ETP pour le projet « soutien au logement »).

Equipe pluridisciplinaire (AS, infirmier, licencié en santé mentale, assistante en psychologie, criminologue, sociologue, …) et expérimentée. 

 

Méthodologie

Différents outils sont combinés : presentiebenadering, bemoeizorg, approche narrative, MI et SDT, …

 

Terrain d’action

Région de Bruxelles-Capitale

 

Tarif

Gratuit

 

Agrément

Travail de rue – COCOM : CSAD/APR/001

 

 

 

 

 

Nederlandse versie

Straathoekwerk met thuislozen
Begeleiding van personen die gewoonlijk op straat leven, tijdens hun volledig traject in de marginaliteit, enkel op hun levensterreinen en met eerbieding voor hun vragen, met als doel de sociale banden te herstellen

Diogenes wil een brug vormen tussen de straat en de sociale dienstverlening. Er worden contacten gelegd met straatbewoners met als doel: een onvoorwaardelijk, luisterend oor te bieden aan de straatbewoners en hen ondersteunen binnen hun leefwereld, met hun waarden en gewoonten; zo gericht mogelijk doorverwijzen naar de bestaande diensten; een veranderingsproces op gang brengen, rekening houdend met vragen, tijdsbesef, ritme en verlangens van de straatbewoners.
Dit gebeurt door middel van een relationele begeleiding (het opbouwen van een vertrouwensrelatie), passieve tussenkomsten (informeren, verduidelijken en ondersteunen), actieve tussenkomsten (handelen, begeleiden, loodsen), gezondheidszorg, doorverwijzen naar aangewezen diensten (onthaalhuizen, ziekenhuizen, dokters, OCMW's,…), en begeleiding bij administratieve stappen. De begeleidingsduur is onbeperkt.
Het werk gebeurt op straat of een plek die de straatbewoners kiezen en die voor hen bekend is. Hun regels en waarden worden steeds gerespecteerd. De straathoekwerkers beschouwen zich als `genodigden' op het terrein van de straatbewoners, werken enkel met hun vragen en leggen geen oplossingen op. Diogenes werkt nauw samen met straathoekwerk Albatros/De Schutting - CAW Archipel.

Andere activiteiten
1) Ondersteuning bij woonst :  intensieve begeleiding bij het zoeken van een woning en het zich eigen maken ervan.  De begeleiding richt zich naar thuislozen zonder sociaal netwerk of die het risico lopen dit netwerk los te laten en waarvan de versnipperde levensloop heeft geleid tot een veelheid aan problemen die het moeilijk maken zelf een woning te zoeken en zich eigen te maken eens gevonden

2) METRO-verbindingen: versterking van straathoekwerk op het MIVB-netwerk.  De verschillende aanwezige actoren (mivb medewerkers, poetsmannen, handelaars, ...) luisteren, informeren et ondersteunen.  Concertaties en Vomingen.

3) Buddy-Hestia :  vrijwilligers  bezoeken ex thuislozen die een woning hebben gevonden maar die de vraag niet stellen naar, of niet bereid zijn tot steun van een dienst begeleid wonen.  In Samenwerking met Rode Kruis.

4) Straathoekwerk met mensen van Roma origine :  integratie, interculturele bemiddeling, doorverwijzing naar aangewezen diensten, aanmoedigen van het naar school gaan van de kinderen

5) Samenweringsverbanden : "Housing First Belgium/Brussel/Smens-B en partners",  « onmiddellijke toegang vanuit de straat tot een Solidaire Woning », therapeutisch project « Hermes », ..

6) Ondersteuning van burgers :  steun aan buurtbewoners die acties ondernemen ten voordele van thuislozen, werken aan het beeld dat burgers hebben van thuislozen, bemiddeling in geval van conflicten

7) Informeren van instellingen, organisaties en overheden betreffende de leefomstandigheden van thuislozen en hun noden met als doel de aanpassing van de dienstverlening en het beleid

Hoe contact opnemen
Diogenes is 24u op 24u bereikbaar via fax en antwoordapparaat. De nadruk ligt echter op de ontmoetingen op straat, eventueel volgens afspraak.
De hulpverlening is mogelijk in het Nederlands, het Frans, het Engels, het Duits, het Spaans, Roemeens en Rom.

Het team
4  voltijds equivalenten voor het straathoekwerk en 1 voltijds directeur (2 voltijds equivalenten voor het project ondersteuning bij woonst).
Multidisciplinair team met ervaring (maatschappelijk werkers, verpleger, master in geestelijke gezondheidszorg, assistente in psychologie, criminologe, socioloog, …).
Het personeelsbeleid is er op gericht de beschotten tussen de sectoren weg te halen (deeltijdsen, detacheringen en uitwisseling van medewerkers, Roma bemiddelaar, …)

Methode
Meerdere methodes worden aangesproken: presentiebenadering, bemoeizorg, narratieve benadering, MI et SDT, …

Werkterrein
Het Brussels Hoofdstedelijk Gewest

Tarief
Gratis

Erkenning
Straathoekwerk – GGC : CSAD/APR/001